Dans l’exposition Bois Migrants, Francesca Caruana s’est attachée à une métaphore de la migration. Les bois coupés dérivent sur les fleuves, ces arbres n’étaient rien d’autre que les os du paysage. Leurs fibres colorées qui se transforment en objets concourent au rappel des premières images de sa propre arrivée en France. Témoins de ces camions débarqués du Gabon avec leur chargement de troncs à chair rouge, l’artiste montre une déclinaison de l’arbre et du bois pour livrer son approche poétique ou critique. La plasticité du détournement des formes et matières se fonde sur la gestualité et se réfère au déplacement, au detail.

L’exposition est accompagnée d’un livret « Bois et Moi » aux editions Voix.

© 2019 by Francesca Caruana.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
IMG_1406